0

The Tiramisu!

Il y a quelques années (quoi? 10 ans????), je rencontrais une italienne au grée des échanges internationaux d’été. Cette jeune fille (dont je ne me souviens même pas le prénom) m’avais donné sa recette de tiramisu. Devant sa simplicité et et son succès toujours incontestable, j’ai décliné maintes et maintes fois cette recette.

La recette traditionnelle de tiramisu se fait normalement avec des biscuits et du café. Ceci étant, rien ne vous empèche de l’adapter à vos goûts. En ce moment, je remplace régulièrement les biscuits classiques par des spéculoos. Parfois, j’ajoute même des pommes coupées en petits morceaux et cuites dans du caramel. Vous pouvez également ajouter un peu de noix de coco rappée dans la crème si vous aimez!

La crème du tiramisu:

Ingrédients: pour 8 personnes

– 500g. de mascarpone

– 100g. de sucre

– 3 oeufs

– 2 cc. de rhum (facultatif)

Séparer les blanc des jaunes des œufs. Mélanger les jaunes avec le sucre et le rhum. Ajouter le mascarpone et mélanger pour obtenir une crème bien lisse.

GE DIGITAL CAMERA

mon assistante n’a pas résisté aux spéculoos

Battre les blancs en neige et les incorporer à la crème.

GE DIGITAL CAMERA

Personnellement, je préfère les préparer en parts individuelles. Mais vous pouvez également faire un grand plat si vous préférez. Disposer les biscuits dans le fond du/des récipient(s). Pour les spéculoos, je les émiette grossièrement. Verser un peu de café dessus (ou pas… comme vous aimez). Répartir la crème dessus. Saupoudrer d’un peu de cacao en poudre ou de miettes de gâteaux pour décorer.

Pour les plus gourmands, vous pouvez aussi rajouter quelques morceaux de pomme caramélisée avant la crème.

GE DIGITAL CAMERA

Placer ensuite votre tiramisu une nuit au congélateur. Vous pouvez l’y laisser jusqu’à 2 semaines sans souci. Sortez le et placez le au réfrigérateur au moins 6 heures. Vous obtiendrez un tiramisu qui se tient parfaitement et ultra fondant!

wondermaman

0

Varicelle et Homéopathie… abracadabra!

Il y a maintenant 10 jours, alors que je déshabillais ma poupette de 21 mois pour la mettre en pyjama, je remarque quelques petits boutons autour de son cou… Sachant qu’une grosse épidémie de varicelle sévissait à la crèche depuis 2 mois, je me suis dit « ça y’est, c’est (enfin) notre tour ».

Comme tous parents bien disciplinés, nous avons amené notre fille chez le médecin. Franchement, c’était une simple formalité: je savais très bien ce que le médecin allait prescrire mais l’antihistaminique en sirop ne peut pas être obtenu sans ordonnance. Du coup, traitement classique: antihistaminique en sirop contre les démangeaisons, paracétamol contre la fièvre, savon antiseptique pour les boutons. Ayant déjà testé ce traitement sur l’enchanteur quand il a fait sa varicelle à 9 mois, je me suis dis qu’un petit coup de pouce pour faciliter les choses ne serait pas superflu. Ma pharmacienne m’a donc conseillé 2 types de granules d’homéopathie: le RHUS TOXICODENDRON et le CROTON TIGLIUM (en 9CH). Je choisis également de prendre une lotion cicatrisante à appliquer sur les boutons pour les aider à cicatriser.

GE DIGITAL CAMERA

– Le RHUS TOXICODEDRON est particulièrement indiqué pour toutes les affections cutanées provoquant des vésicules, en particulier la varicelle bien sûr mais également en cas d’herpès, eczéma, etc.

– Le CROTON TIGLIUM est également indiqué en cas de manifestations cutanées douloureuses et inflammatoires type vésicules de la varicelle.

La posologie conseillée par ma pharmacienne est assez lourde: 5 granules de chaque toutes les heures. Ayant réquisitionné belle maman pour s’occuper de la poupette, je la mets sur le coup et on décide de tester!

1er jour: les vésicules sortent en pagaille avant la mise en place du traitement. Poupette ne semble pas s’en plaindre. Le soir, on commence l’homéopathie, l’antihistaminique, le paracétamol et le bain antiseptique avec application de la lotion cicatrisante.

2ème jour: une petite série de vésicules fait son apparition. On suit le traitement homéopathique sans relâche.  Bain antiseptique et lotion cicatrisante matin et soir, antihistaminique le soir… Paracétamol? Constatant que ma fille était plutôt de bonne humeur, n’avait pas de fièvre ni ne se grattait, pas de paracétamol!

3ème jour: pas de vésicules supplémentaires. Poupette toujours aussi agréable et joyeuse. On suit donc l’homéopathie toutes les heures (sauf la nuit hein! Elle dort la nuit, la poupette). On décide même d’arrêter l’antihistaminique et de se limiter aux bains antiseptiques et à la lotion cicatrisante.

4ème jour: toutes les vésicules sont en voie de guérison. Pas une seule fois ma fille ne s’est grattée ni même n’a semblé se rendre compte qu’elle était couverte de boutons.

Aujourd’hui, 10 jours après les 1ers symptômes, presque tous les boutons ont disparu. La varicelle est passée sans douleur, sans gène. Je crois même que poupette a adoré: elle avait sa mamie rien que pour elle, à ses petits soins,  pendant 4 jours!

Conclusion de tout ça: est ce que ça se serait passé de la même manière sans l’homéopathie? Honnêtement, je ne sais pas… Peut être ma fille était elle particulièrement bien disposée à faire sa varicelle? Alors si votre enfant fait la varicelle et que vous souhaitez tester l’homéopathie, je serai très curieuse d’avoir votre témoignage!